Amadeus Divertimenti

Daniel Cuiller – Violon
François Costa – Violon
Gwenola Morin – Alto
Aldo Ripoche – Violoncelle

Mozart : Divertimento KV 137 : Andante, Allegro, Allegro assai
Mozart : Divertimento KV 138 : Allegro, Andante, Presto
Mozart : Divertimento KV 136 : Allegro, Andante, Presto
Mozart : Quatuor KV 173 : Allegro ma molto moderato, Andantino grazioso, Menuet – Trio, Allegro

Le Divertimento est un genre musical apparu à partir du XVIIIe siècle. De style le plus souvent léger et allègre, le divertimento est composé pour un ensemble réduit et porte parfois le titre de Sérénade ou Notturno (« Eine Kleine NachtMusik »). Mozart est connu pour avoir composé différents types de divertimenti, prenant même quelquefois la forme de petites symphonies, par exemple les « Symphonies de Salzbourg » KV 136-137-138. Pleins de thèmes primesautiers, dramatiques ou mélancoliques, ces trois Divertimenti ont une structure harmonique limpide, mais non dénuée de raffinement. L’effet brillant domine sans jamais sombrer dans la trivialité.
Bref, un condensé de la musique la plus réjouissante que le jeune Mozart ait jamais consacrée aux cordes.

Les « Quatuors Viennois » sont une série de 6 quatuors à cordes composés par Wolfgang Amadeus Mozart au cours de son troisième séjour viennois entre août et septembre 1773. Il s’agit du second cycle de quatuors, après ses « Quatuors Milanais » (écrits quelques mois plus tôt). Ils se distinguent de ces derniers par l’apparition d’un mouvement intermédiaire, le menuet. Son treizième et dernier viennois présenté par Stradivaria dans ce programme est considéré comme sa dernière œuvre de jeunesse (composé à l’âge de 17 ans) pour quatuor.

Le vendredi 27 mars à 19h30, il sera possible d’assister à l’une des répétitions de Stradivaria à l’Espace Culturel du Champ de Foire. Gratuit sur réservation.