De Londres à Versailles

Le programme « De Londres à Versailles sera présenté dans le cadre de la saison « Les Salons en Musique » de l’Institut français de Londres :

Henry Purcell (1659-1695):
« If music be the food of love »
« Fantasia N°1 »
« Fantasia N°2 »

François Couperin (1668-1733):
« Premier Concert Royal »
« Les barricades mistérieuses »
« 13ème Concert à deux instruments à l’unisson »

Tobias Hume (1569-1645):
Pièce pour viole « The Soldier March »

Thomas Baltazar (1631-1663):
« John com kiss Me »

Marin Marais (1656- 1728):
« Sonnerie de Ste Geneviève du Mont, à Paris »

Daniel CUILLER- violon et direction
Claire LETORE – violon
Jay BERNFELD – viole de gambe
Jocelyne CUILLER – clavecin

Au tournant du Grand Siècle, Anglais et Français expriment, par une sorte de mélancolie affectée et une éloquence délicate, un goût pour le beau geste dans leur langage musical.

Purcell, anglais d’origine attiré par la musique française et Couperin qui, dans un paradoxe surprenant ne peut s’empêcher de servir le meilleur style français bien que séduit par la musique italienne, résisteront malgré tout à l’attrait pour la virtuosité et le brillant qui assurera le succès des transalpins au siècle des Lumières.

Si nous évoquons leur art à travers le jeu du clavecin, des violes et des violons, c’est pour mieux présenter ce « bon goût » qui « parle vrai », sans ambages, avec bon sens tel que la société des « honnêtes gens » le définira dans les années 1700 à Paris.

Image associée