Giovanni Battista Draghi dit Pergolesi …

Dans ce programme dédié à Pergolèse dont le mythe, né dans toute l’Europe autour de sa vie, représente un phénomène tout à fait exceptionnel, Stradivaria présente le fameux Stabat Mater, une des dernières œuvres de ce compositeur « surdoué » mort prématurément de la tuberculose.

Le Salve Regina et le Stabat Mater furent composés en 1736.

Jean-Baptiste Pergolèse (1710-1736)
Sonate en trio « Pulcinella »

Jean-Baptiste Pergolèse
Salve Regina pour alto

***

Jean-Baptiste Pergolèse
Stabat Mater pour soprano et mezzo-soprano