Présence sur tous les territoires

Transmission & partage

Dirigé par le violoniste Daniel Cuiller depuis sa création en 1987,

Stradivaria - Ensemble Baroque de Nantes explore la musique des grands compositeurs de l'époque baroque sur instruments anciens, en menant une réflexion sur les critères historiques de l'interprétation musicale.

Avec l'arrivée en 2020 du hautboïste Guillaume Cuiller en tant que Directeur Artistique Associé, Stradivaria s'ouvre aussi à un répertoire plus tardif,
jusqu'au 19e siècle.

5 Diapasons

Clic de ClassiqueNews


Deux œuvres antagonistes bien que proches, pour la « Querelle des Te Deum », frivole écho des dernières victoires de Louis XV.C’est aussi la redécouverte de deux compositeurs des plus talentueux, contemporains de Rameau, François Colin de Blamont et Esprit Joseph Antoine Blanchard.

" Parmi les recherches sur la musique française réalisées par Daniel Cuiller depuis trente ans, une nouvelle édition discographique vient s’ajouter au répertoire de l’Ensemble baroque de Nantes avec, en soliste, le violoncelliste Raphaël Pidoux."

Choc de Classica

ffff Télérama


Enregistré en direct à la Chapelle Royale de Versailles en juin 2015, ce disque est consacré au compositeur lorrain Henry Madin (1698-1748) qui finit sa carrière comme Maître de Chapelle à la Cour de Louis XV.

Ce Te Deum n’a pas été joué depuis plus de 250 ans lorsque Daniel Cuiller l’a recréé dans le lieu même où il avait été donné pour la dernière fois en 1757 devant le Roi.

file.jpg
STRADIVARIA2 (87).JPG
Fichier%25252525201%2525252540400x-8_edi

Depuis sa création, le projet de Stradivaria s’articule autour des recherches de Daniel Cuiller, notamment sur la musique baroque française. Ce travail est naturellement illustré par de nombreux enregistrements salués par la critique internationale.

Le disque de Simphonies pour le Festin Royal du Comte d’Artois de François Francoeur en 2001 reçoit ffff de Télérama. Des recherches à la Bibliothèque Nationale mènent à la création mondiale de la tragédie lyrique Pirame et Thisbé (Rebel & Francoeur) avec Angers Nantes Opéra en 2007. Ce disque est récompensé par ffff de Télérama et le choix de France Musique.

La création du Te Deum pour les Victoires de Louis XV de Henry Madin, enregistré à la Chapelle Royale de Versailles obtient un Clic de Classiquenews, un Choc de Classica et ffff Télérama en 2016. En 2018, Daniel Cuiller poursuit ce travail au Château de Versailles avec les Te Deum de Blanchard & Blamont, disque récompensé par 5 diapasons.
 

Stradivaria collabore également avec des solistes de renom et enregistre en 2009 les Concertos pour clavecin de J.S. Bach avec Bertrand Cuiller, disque qui reçoit le Choc Classica 2009 ainsi que le fameux Critic’s Choice du magazine britannique Gramophone.

Pour le bicentenaire de la disparition du compositeur Jean-Louis Duport en 2017, Stradivaria enregistre trois de ses Concertos pour Violoncelle avec Raphaël Pidoux, honorant ce dandy virtuose qui, à l’aube du Romantisme, a offert à l’école française du violoncelle un recueil de concertos tout en charme et en élégance.

Aujourd'hui, Guillaume Cuiller propose d'explorer de nouveaux répertoires plus tardifs, toujours dans une démarche "historiquement informée". Dès l'été 2021, Stradivaria présentera en tournée un nouveau programme Sérénades d'Été abordant le répertoire original pour octuor à vent au tournant des 18e et 19e siècles.

En dehors de son action permanente de diffusion en Pays de la Loire et à Nantes, Stradivaria se produit en France comme à l’international.

Parmi les diffuseurs, citons La Folle Journée (Nantes, Tokyo, Kanazawa), la Cité des Congrès de Nantes, Château de Versailles Spectacles, l'Abbaye Royale de Fontevraud, le Mont St Michel, les festivals de Sablé, des Abbayes en Lorraine, Les Nuits Musicales d’Uzès, St John’s Smith Square, etc.

L’ensemble est souvent invité au Québec, en Belgique, au Portugal, sur de nombreuses scènes d’Asie (Japon, Chine...) et se produit en tournée dans le cadre des réseaux culturels français à l’étranger.

Stradivaria compte parmi ses musiciens de nombreux pédagogues animés par l’envie de transmettre leurs connaissances et de partager leur expérience.

 

L'Ensemble développe des actions de partenariat en direction des plus jeunes avec le Fonds de Dotation pour le développement culturel de la Folle Journée et le Rectorat de l’Académie de Nantes.

Stradivaria s'implique aussi auprès des publics "empêchés" : EHPAD et structures accueillant des personnes en difficulté ou en situation de handicap.

 

Depuis 2015, Stradivaria et Anacréon organisent le Concours International de Musique Ancienne du Val de Loire, destiné aux jeunes ensembles instrumentaux interprétant le répertoire des 17e et 18e siècles sur instruments d’époque. Ce concours est devenu un véritable tremplin favorisant les échanges et la transmission intergénérationnelle.

5 Diapasons

Clic de ClassiqueNews


Deux œuvres antagonistes bien que proches, pour la « Querelle des Te Deum », frivole écho des dernières victoires de Louis XV.C’est aussi la redécouverte de deux compositeurs des plus talentueux, contemporains de Rameau, François Colin de Blamont et Esprit Joseph Antoine Blanchard.

" Parmi les recherches sur la musique française réalisées par Daniel Cuiller depuis trente ans, une nouvelle édition discographique vient s’ajouter au répertoire de l’Ensemble baroque de Nantes avec, en soliste, le violoncelliste Raphaël Pidoux."

Choc de Classica

ffff Télérama


Enregistré en direct à la Chapelle Royale de Versailles en juin 2015, ce disque est consacré au compositeur lorrain Henry Madin (1698-1748) qui finit sa carrière comme Maître de Chapelle à la Cour de Louis XV.

Ce Te Deum n’a pas été joué depuis plus de 250 ans lorsque Daniel Cuiller l’a recréé dans le lieu même où il avait été donné pour la dernière fois en 1757 devant le Roi.