top of page
I.jpg

gran
partita

UN PETIT ORCHESTRE À VENT

guillaume CUILLER, direction musicale

On ne sait pas avec certitude à quelle date et dans quelles circonstances fut écrite la Gran Partita, Sérénade K361 – probablement entre 1781 et 1784. Elle
s'inscrit dans la mode des compositions pour les ensembles d'instruments à vent qui animent la vie des cours princières. Ces « harmonies » donnent aussi des concerts publics dans les palais et les jardins et jouissent d'une grande popularité à Vienne et en Europe centrale.
Dans ce contexte de musique plutôt légère consacrée avant tout aux divertissements galants, la Gran Partita dépasse de loin toutes les autres œuvres de l'époque. De par son effectif inhabituel de treize instruments, ses proportions exceptionnelles et sa structure en sept mouvements, elle est unique dans toute l'histoire de la musique.
Chef-d’œuvre absolu de la musique de chambre, la Gran Partita porte le divertimento aux dimensions de la symphonie et donne ses lettres de noblesse au genre de la sérénade pour vents.

guillaume CUILLER - DIRECTEUR ARTISTIQUE

wolfgang amadeus MOZART (1756-1791)
 

Les Noces de Figaro (extraits)*
Transcription de A.Bernardini

 

Gran partita K.361

 

*La première partie du programme
peut être remplacée par une
création de Guillaume Connesson,

 

Durée : 1h15
Distribution : 13 musiciens
2 hautbois

2 clarinettes
2 cors de basset

4 cors

2 bassons
1 contrebasse

télécharger la fiche

création - juin 2025

bottom of page